Arrêtez de vouloir vous reposer, prenez les choses en mains !

Le fait de vouloir réussir sa vie est un objectif ultime que nous cherchons tous à atteindre : savourer du succès professionnel, être le meilleur gestionnaire de son temps, avoir tout le temps la motivation nécessaire pour avancer…Nous aspirons tous à être la meilleure version de nous-même, mais cela ne se réalisera jamais en laissant les choses passer, en n’ayant aucun contrôle sur son destin et encore moins en voulant tout le temps nous reposer !

Il s’agit avant tout d’être conscient de l’importance du passage à l’acte, du travail dur et acharné qui doivent accompagner votre désir de réussir. Cependant, savez-vous que des recherches indiquent que nous nous parlons à nous-mêmes environ 50,000 fois par jour et que dans 80% des cas, ces conversations sont négatives. Ainsi, si votre voix intérieure vous dit des choses comme : « Je n’aurais pas dû faire cela… ça n’arrivera jamais… Je ne vais jamais être capable de dépasser ceci… Je suis nul … Je suis tellement désorganisé… Je ne serai jamais assez bon… », eh bien vous n’êtes certainement pas le seul.

Le problème de ces discussions intérieures négatives est que nous les écoutons trop. Ces pensées affectent notre attitude, notre motivation à agir, notre physiologie, notre biochimie même et nous pousse à devenir fainéant ou voire nonchalant. Alors, il serait important de savoir comment les arrêter et veiller à créer un avenir meilleur.

Transformez votre voix intérieure en un vrai leader

Vous devez commencer par vous rendre compte que Vous êtes en charge de votre propre esprit et de tout ce qui concerne le déroulement de votre vie : vos échecs et vos réussites. Vous pouvez choisir d’écouter ou être d’accord avec chaque pensée qui vous passe par la tête. Prenez l’habitude de vous demander : « est-ce que cette pensée m’aide ou me contrarie ? Est-ce qu’elle m’amène à l’endroit où je veux aller, ou m’en éloigne ? Est-ce qu’elle me motive à l’action, ou au contraire me laisse-t-elle dans la crainte et le doute de moi ? ».

Sachez qu’être animé d’une attitude positive au quotidien, est sans conteste une des principales clés afin de générer, développer et entretenir son épanouissement personnel dans la vie quotidienne.

Contrairement aux idées reçues et abondamment relayées entre les personnes, générer un changement d’attitude négative ou passive au bénéfice d’une attitude positive, est extrêmement simple. Ce changement peut s’opérer très simplement en appliquant de petits changements d’attitude dans son quotidien et par effet de boule de neige, forger une véritable attitude mentale positive au fil des jours pour pouvoir réussir votre vie.

Énormément de personnes sont constamment assaillies de parasites négatifs sans même s’en rendre compte. Ancrées dans la routine de suivre les actualités télévisées, écouter les nouvelles à la radio, être accro aux médias sociaux et perdre autant de temps à ne rien faire au lieu de savoir gérer son temps. Par la fin, leurs esprits deviennent littéralement inondés de parasites négatifs et ceci entraîne par la force de l’habitude, le développement d’une attitude négative. Cependant, le même mécanisme dirigé efficacement, permet le développement et l’entretien d’une réelle attitude positive quotidienne qui vous aidera à foncer et à bosser acharnement pour accomplir vos objectifs.

Commencez par établir des objectifs atteignables. Pensez à ces objectifs comme des premières victoires qui sont conçues pour vous aider à stimuler votre confiance. Essayez de faire de vos objectifs de petits pas sur la voie des objectifs beaucoup plus importants. Ne vous concentrez pas uniquement sur l’image finale. Il suffit de vous concentrer juste sur la prochaine étape et d’avancer doucement, mais avec des pas sûrs. Franchir un petit pas à la fois contribuera à renforcer votre confiance, à vous faire avancer, et vous empêcher d’être submergé par la vision angoissante de votre objectif final. Vous constaterez que ces nouveaux modes de fonctionnement vont littéralement changer votre perception, votre enthousiasme et commenceront à transformer votre attitude pour arriver enfin à réussir votre vie

A cet effet, commencez aujourd’hui par changer vos habitudes et actions. Il est temps de reconnaître qu’il vous sera quasi impossible de créer la différence si vous ne commencez pas par introduire un changement dans vos actions. Si votre façon d’agir jusqu’à maintenant ne vous a pas fourni l’accomplissement personnel souhaité, ne croyez-vous pas qu’il faudrait commencer par modifier quelque chose dans vos habitudes ?

Commencez par changer ce qui ne vous convient pas comme habitude et vous transformerez votre attitude instantanément. Essayer de créer un environnement autour de vous qui vous invite à donner le meilleur de vous-même et qui soit en parfaite adéquation avec le changement que vous souhaitez créer.

Comment réussir votre projet d’entreprise et passer enfin le cap ?

Avez-vous un projet personnel qui vous semble un peu trop ambitieux ? Avez-vous envie d’entreprendre, mais la peur du changement vous tétanise ? Avez-vous la volonté de créer votre entreprise de lancer une idée créative, mais vous avez peur de tout perdre ? Une chose est sure, le développement d’une entreprise n’est pas toujours simple, le chemin est mal balisé. Notamment, car nous devons tracer notre propre voie. Les conseils d’entrepreneurs chevronnés sont souvent de bons outils afin que vous puissiez développer votre résilience et maximiser vos chances de réussir votre projet. Cependant, vous devez savoir que votre passage à l’action peut-être le premier pas vers la réussite, et même si le succès ne sera pas toujours au rendez-vous, l’essentiel est que vous essayez d’évoluer et créer le changement !

A travers cette vidéo Nicolas Belnou vous offre 11 précieux conseils qui vous aideront à réussir votre projet d’entreprise et vous pousser à donner le meilleur de vous-même pour faire toute la différence. Inspirez-vous et sachez que nous croyons dur comme fer que tout entrepreneur, quel que soit son objectif de croissance, pourra trouver utiles ces conseils. Vous n’avez qu’a croire en vous et en vos capacités à réaliser l’impossible. Il suffit de travailler dur, de persévérer et de ne jamais laisser tomber.

Règle n°1 : apprendre à s’entourer de deux types de personnes

Celles plus intelligentes et plus compétentes que toi ! Ces personnes seront d’une grande importance pour toi et t’aideront à réussir. Ceci est vrai, car retenez le bien : peu importe votre expertise et vos compétences, vous aurez toujours besoin de profils qui vous permettront d’être performant et de faire avancer rapidement votre projet. Ces personnes seront justement là pour piloter les taches de moindre importance et vous déchargeront de tâches chronophages. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur des objectifs plus importants et être rassuré du bon fonctionnement de votre entreprise.

Règle n°2 : avoir un vrai modèle économique fiable et durable

Peu importe le projet personnel que vous souhaitez entreprendre, sans un modèle économique pérenne, la vision de votre entreprise ne sera pas fiable et votre projet courra à la catastrophe. Le modèle est une construction intellectuelle primordiale qui vous permet de synthétiser et de quantifier les différents effets, parfois contradictoires de votre politique économique grâce à une simplification de la réalité. Par analogie, ce modèle économique aura les mêmes fonctions d’une paire de lunettes qui vous fera mieux découvrir le monde

Règle n° 3 : éviter de devenir l’homme ou la femme clé

Il faut être intelligent et faire preuve de vigilance. Vous devez donner à toute chose sa vraie valeur et confiez à chaque acteur le pouvoir nécessaire qui lui permettra d’accomplir sa tâche à la perfection. Il ne s’agit pas d’être monsieur/madame fait tout, il faut plutôt optimiser l’intervention de chacun en vue d’accomplir la réussite collective et par la suite l’amélioration de la productivité et la création de la valeur ajoutée. Un bon leader et une personne équilibrée doit savoir vivre en équipe et tirer profit de toute collaboration réalisée afin de s’améliorer, tirer les bonnes leçons et provoquer le changement nécessaire par la suite. Si non vous risquerez de dévaloriser votre entreprise.

Règle n° 4 : planifier toujours une stratégie de sortie

Votre entreprise doit à termes pouvoir fonctionner sans vous peu importe les conditions ! Ce n’est peut-être pas du premier coup que vous allez réussir, car les choses ne vont pas forcement être faciles. Pour cette raison, il faut savoir s’arrêter si le projet ne lève pas. Vous aurez plus de faciliter à vous remettre en selle sur un nouveau projet si vous ne vous êtes pas obstiné à faire marcher un projet qui ne pourra pas fonctionner. Il faut autant savoir arrêter lorsqu’il le faut. Et comme il peut arriver, que vos compétences et votre énergie vous permettent de conduire un projet jusqu’à une certaine étape, il faut aussi savoir céder sa place à un autre si c’est mieux pour le projet.

Règle n°5 : apprendre à garder la tête froide

Tant dans les périodes difficiles que dans les périodes fastes, vous devez apprendre à vous contrôler et à être « maître de la situation », car soyez certain d’une chose l’un comme l’autre ne dure jamais. Maîtriser sa colère s’apprend, et les efforts sont toujours couronnés de succès. Les états qui vous plongent souvent dans le désarroi et la perte de contrôle, sont souvent les déclencheurs de catastrophes. Vous ne devrez surtout pas vous laisser déborder par vos émotions au point de perdre votre calme et de couler !

Règle n°6 : avoir de l’ambition et apprendre à voir grand

Accepter de commencer modestement en créant son entreprise est une évidence puisque comme tout métier, vous avez un temps d’apprentissage que vous ne devez jamais sous-estimer. Cependant, ne pas croire à son projet revient à l’enterrer. L’idée de base venant de vous, vous devez impérativement montrer que vous croyez en sa réussite. Le projet a, certes, été réfléchi et étudié au préalable, mais si vous ne faites pas valoir votre confiance en lui, personne n’y croira pour vous ! Soyez ambitieux, et rêvez grand car à ne pas se voir grand on se garde petit.

Règle n°7 : parler de son projet et de son activité

Ne gardez pas votre projet pour vous, partagez-le ! Les personnes à qui vous en parlerez pourront vous donner leurs premières impressions ainsi que quelques conseils. Dites-vous que vous n’avez peut-être et probablement pas pensé à tout ! Vos salariés peuvent, eux aussi, avoir leur mot à dire et faire valoir leurs critiques ou suggestions. S’ils n’osent pas d’eux-mêmes le faire, n’hésitez pas à ouvrir les discussions à ce sujet. Apprenez à écouter, à déboucher vos oreilles, et à engranger l’expérience des autres. Vous serez surpris du résultat.

Règle n°8 : avoir une excellente hygiène de vie

En tant qu’entrepreneur, prendre soin de soi et préserver son hygiène de vie peuvent relever du défi. Tant de priorités existent dans le monde de l’entreprise, si bien que la santé, bien qu’elle soit primordiale, est souvent mise à mal et relayée au second plan. Pourtant, votre hygiène de vie est un point crucial engendrant un cercle vertueux même au sens des affaires. Au contraire, si elle n’est pas suffisamment considérée, elle peut être l’épicentre d’un cercle vicieux capable de dégrader votre santé et par conséquence directe, celle de votre entreprise. Veillez sur votre corps pour l’initier à encaisser des charges de travail importantes.

Règle n°9 : s’assurer du rôle de chaque personne dans le projet

Aucun de nous en agissant seul ne peut atteindre le succès ! Retenez- le bien sans une équipe solide, vous n’irez jamais loin ! En effet, constituer une équipe projet organisée, complémentaire et motivée est un facteur clé pour la réussite de tout projet. Partant de ce fait, vous devez chercher souvent à mettre en place des outils collaboratifs ou des méthodes de travail qui offrent une meilleure coordination de l’équipe. Vous avancerez ainsi avec des pas sûrs.

Règle n°10 : il est impératif d’avoir une passion

Ça sera pour vous une bouffée d’oxygène et cela donnera du sens à votre action. Loin des responsabilités quotidiennes et du fardeau que vous soulevez avec courage, votre passion vous inspirera et vous rechargera les batteries afin que vous puissiez mieux avancer.

Règle n °11 : garder du temps pour sa famille

Votre famille est votre richesse et votre premier allié ! N’oubliez pas que si vous faites des sacrifices elle aussi en fait pour vous soutenir. Vos proches et les gens qui vous aiment sont des inconditionnels de votre réussite, mais aussi les premiers à subir les contrecoups de vos efforts. Ne faites pas l’économie de la transparence avec eux. Et surtout, n’oubliez pas de prendre soin d’eux aussi : gardez-vous des moments privilégiés pour débrancher (oui, c’est dur) et passer du temps avec eux…

Qui es-tu vraiment ? Apprends à être toi-même !

Il n’y a pas d’existence sans épreuves, pas de succès sans défis, pas de changement sans passage à l’action et pas d’excuses pour réussir ! La vie est un champ de bataille où naissent les personnes remarquables qui donnent tout pour atteindre leurs rêves…Ceci est vrai, il faut reconnaître que la vie n’a jamais été aussi facile à endurer avec tous ses obstacles et les défis qu’elle met sur votre route. Cependant, il faut avoir la bonne attitude et choisir d’être un combattant, un guerrier prêt à mener une lutte quotidienne et accepter de prendre votre vie en main. On peut pas attendre jusqu’à ce que les choses soient parfaites. Elles ne le seront jamais ! Il y aura toujours des défis, des obstacles, et des conditions loin d’être parfaites. Ce qu’il faut faire, c’est de démarrer maintenant. À chaque étape franchie, vous deviendrez de plus en plus FORT, de plus en plus compétent, de plus en plus confiant en vous-même et vous connaîtrez de plus en plus de succès. En d’autres termes, vous deviendrez une personne meilleure que ce que vous étiez déjà ! Prenez le risque de vivre ce pour quoi vous êtes fait et vivez votre vie ! N’ayez plus peur de passer à l’action, vous devez choisir de vivre la vie qui vous rend heureux, celle qui donne du sens à votre existence et valorise votre contribution à créer un nouveau monde.Rappelez-vous : seules les grandes épreuves, les grandes chutes et les grandes déceptions font de vous de braves gens.

Le point de départ de tout changement est avant tout un alignement intérieur et une auto-motivation psychologique. Il ne sert à rien d’espérer foncer tête baissée dans l’action sans s’être aligné intérieurement et savoir à quelle catégorie vous appartenez ! Ça ne sert absolument à rien de vouloir faire de la barque sans avoir de rames. C’est lorsque vous passez à l’action que vous vous rapprochez réellement de la concrétisation de vos projets. Les opportunités dont vous pourriez avoir besoin vont se manifester à vous sous toutes sortes de formes, mais ce qui va vous permettre d’atteindre votre but, c’est de tendre réellement la main pour saisir l’une de ces opportunités et se dépasser enfin.

Reconnaître que le changement ne se déclenchera qu’en passant à l’acte ! 

Une chose est certaine : pour concrétiser la plupart de vos objectifs, l’action est nécessaire, voire indispensable et c’est souvent de ce côté précisément que ça coince. Ce sont les gestes concrets à poser et les risques à prendre qui vous permettront d’avancer sur un chemin tant convoité, car le seul espoir ne vous suffira pas.  Et pourtant, beaucoup d’entre vous s’arrêtent là et brandissant toutes sortes d’arguments pour renoncer ou rester figés sur place. Sachez qu’il ne s’agit pas de limiter vos défis, mais de défier vos limites ! Seuls ceux qui se risqueront à peut-être aller trop loin sauront jusqu’où il est possible d’aller. Osez agir, osez sortir de votre zone de confort et ne plus avoir peur, car rien n’arrivera avant que vous n’agissiez !

Chaque fois que vous prenez les devants, et que vous osez prendre des risques sans vous laisser paralyser par la peur de l’échec, du jugement des autres ou des conséquences déplaisantes, vous grandissez et progressez réellement. Le changement ne viendra pas seul et encore moins en attendant une autre personne ou une autre fois, sachez que vous êtes ceux que vous attendiez, vous êtes le changement que vous recherchez !

Aujourd’hui, prenez les commandes de votre vie, délaissez la peur et passez à l’action !

Cessez d’être assis sur le siège passager de votre vie ! Au lieu de planer dans une vague de flou, habituez-vous à mettre un vrai plan d’action ! Dites-vous qu’à tel moment vous devez accomplir un but de votre programme, que ce sera comme ça et pas autrement, et à chaque fois qu’un petit quelque chose est accompli, c’est une nouvelle victoire remportée qui vous boostera et vous motivera ! Ainsi, la question n’est pas de savoir qui vous laissera passer, mais plutôt qui pourra vous arrêter.

Le mental a tendance à vous faire voir les choses plus compliquées et difficiles qu’elles ne le sont en réalité. Si au lieu de perdre votre temps à réfléchir inutilement à de multiples aspects vous vous lancez dans l’action en y allant progressivement et en faisant un pas à la fois, tout devient beaucoup plus facile et beaucoup plus léger.

Le passage à l’action et l’audace de se dépasser ne sont que le feu intérieur qui vous poussera à sortir des sentiers battus, à laisser libre cours à vos idées folles pour oser l’inhabituel, l’inédit, mais surtout ce que personne ne s’est autorisé à tenter parce que cela semblait trop risqué ou ardu. C’est oser surprendre, inventer de nouvelles règles, de nouvelles façons de faire, de penser ou d’agir. Passez à l’action, lancez-vous mettez toutes les chances de votre coté…Vous verrez par vous-même à quel point vous allez évoluer et devenir plus fort et plus intelligents !

Gardez en tête que même le dernier d’une course est devant ceux qui ne courent pas ! Alors, choisissez clairement et fermement dès aujourd’hui ce que vous allez mettre en place, le moment venu, allez-y !

Décidez dès maintenant que vous allez (re)prendre le contrôle de votre vie, que vous allez être l’architecte de votre vie. Cherchez à quoi votre vie devrait ressembler… Que voulez-vous changer ? Que voulez-vous commencer à faire ? Que voulez-vous apprendre ? Qui aimeriez-vous être ? Il est temps de vous poser les bonnes questions…Passez à l’action, n’aillez pas peur et inspirez vous de l’histoire de Rami Malek !

Prévoir sa première rencontre avec son mentor. De quoi allez-vous discuter ?

La première séance de mentorat est un moment très important pendant lequel vous faites connaissance avec votre mentor et vous définirez ensemble les grandes lignes de votre collaboration. Vous discuterez de votre entreprise, de l’entrepreneur que vous êtes, de vos défis, de vos aspirations, et de toute chose qui vous tracassait autrefois. De son côté, votre mentor vous fera part de son bagage entrepreneurial, de ses expériences et surtout de son expérience pour vous aider à mieux évoluer. En gros, suite à cette rencontre vous apprendrez à mieux vous connaître et vous poser puisqu’il s’agira de la base sur laquelle vous vous baserez pour établir les conditions de réussite de votre mentorat.

Ensemble, vous établirez des objectifs de mentorat à atteindre. Que ce soit pour améliorer votre savoir-être entrepreneurial ou votre vision à long terme, votre mentor vous épaulera tout au long de votre parcours entrepreneurial. Ainsi, pour maximiser vos séances de mentorat, un minimum de préparation et une connaissance de vos besoins optimiseront vos entretiens avec votre mentor.

Mais comment établir une relation de confiance dès les premiers moments ? Car, c’est clair : il faut que ça clique pour que ça marche ! En voici quelques questions qui vous inspireront et vous aideront à stimuler votre mindset pour être prêt.

  1. Parlez-moi de vous, qui êtes-vous vraiment ?

Qui est cet entrepreneur en face de moi ? D’où vient-il ? Quel est son cheminement personnel ? Où a-t-il grandi, étudié ? Quelles sont ses passions personnelles, outre le monde des affaires ? Pourquoi s’être lancé en affaires ? Pourquoi avoir choisi cette industrie ? Les gens d’affaires aiment parler de leur entreprise, mais se gardent une petite gêne pour les sujets personnels. C’est pourtant à partir de ces thèmes qu’on peut jauger des valeurs et du degré d’humanité de notre interlocuteur. Qui sait, vous avez peut-être quelque chose en commun qui renforcera votre relation mentor-mentoré et qui stimulera sa réussite.

  1. Qu’est-ce que vous aimez et détestez du monde des affaires ?

Par nécessité, un entrepreneur doit souvent s’intéresser à des domaines hors de son champ d’expertise, pour lesquels on n’a pas de talent ou d’intérêt. On fait parfois des activités qui nous rebutent carrément, ou pour lesquelles on ne se sent pas à la hauteur. Vous réaliserez que vous et votre mentor avez plus de choses en commun que vous ne le croyez et vous verrez peut-être de futures pistes d’évolution qui feront de vous un meilleur entrepreneur…N’hésitez pas à lui demander comment il fait pour passer au travers ou pour saisir les opportunités qui se sont déjà présentées à lui.

  1. Quelles sont vos pires erreurs ou même peurs ?

Tous les entrepreneurs se sont plantés, ont eu des moments de faiblesse et de doute ! Et souvent, ça fait partie du cheminement et du statut. C’est précieux et instructif, car on apprend de ses erreurs et on perfectionne ses pas. Ça vous surprendra, mais les entrepreneurs à succès adorent parler de leurs erreurs et de ce qu’ils ont appris. Ça indique leur degré d’humilité et de créativité et vous apprendrez sûrement des expériences de votre mentor qui n’hésitera pas à vous présenter ses conseils et les leçons apprises tout au long de son parcours.

  1. De quoi êtes-vous le plus fier, quelle est votre expérience la plus marquante ?

Soyez vous-même, n’essayez pas de présenter une réponse parfaite même si celle-ci risque de surprendre. Certains répondront spontanément : leurs enfants. D’autres : d’avoir surmonté certaines difficultés personnelles, d’avoir créé des emplois dans une communauté sinistrée, d’avoir réalisé leurs rêves de jeunesse. Votre réponse vous donnera une chance de briller, de vous distinguer et votre mentor appréciera surement votre sincérité et se sentira plus proche de vous.

  1. Pourquoi êtes-vous mentor, qu’est-ce qui vous a inspiré ?

N’ayez pas de gêne à poser ce genre de questions, au contraire ça vous aidera à vous familiariser avec votre mentor qui aura un rôle très important dans les périodes suivantes. La plupart des mentors le font par altruisme. Après tout, ils offrent leur temps et leurs connaissances bénévolement ! Mais aussi par volonté d’apprendre, de partager et de transmettre leurs savoirs. Ils tirent une grande fierté lorsque leur mentoré connaît le succès. En posant ce genre de question, vous en apprendrez un peu plus sur les motivations, les valeurs, et l’intérêt que porte votre mentor envers vous et votre entreprise.

  1. À quoi je pourrai m’attendre comme expérience avec vous ?

La question sous-entendue ici, c’est : qu’est ce qui fait la particularité de votre mentor par rapport aux autres ? Qu’est ce qu’il est capable de vous offrir en plus ? En fait, en tant que mentoré vous devez être curieux et vous devez connaitre les motivations et les domaines d’affaires de votre mentor ça vous aidera à mieux le connaître. Plus même, c’est une occasion de parler de vous et de votre entreprise. Faites confiance et partagez certains secrets. Évitez la vantardise : c’est le meilleur moyen d’instaurer un froid.

  1. J’ai tel ou tel problème : pouvez-vous m’aider à m’en sortir ?

Un bon mentor fera le tour de ces questions avec vous, mais vous incitera rapidement à prendre du recul et à trouver les bonnes solutions pour faire face aux divers défis. C’est essentiel pour considérer votre entreprise d’un point de vue « solutions ». Et surtout, il va recentrer la discussion sur vous et sur des aspects que vous n’auriez pas envisagés aussi clairement puisqu’il a de l’expérience et il s’y connait mieux que vous au point de proposer les mesures correctives nécessaires.

  1. Saurez-vous me conseiller des contacts clés ?

Compte tenu des problèmes, des défis et des objectifs, une chose est sure le cheminement d’un entrepreneur est forcément une course à obstacles. Et chaque problème exige souvent une expertise particulière. C’est ici que le mentor offre de partager ses contacts : fournisseur clé, association professionnelle, expertise pointue, porte d’entrée vers des milieux normalement fermés ou inaccessibles… Votre mentor sera là pour vous aider à élargir votre réseau et votre influence par la suite.

  1. Comment allons-nous faire fonctionner notre dyade ?

Certains mentors ont des horaires de fous, mais ils trouvent toujours le temps de rencontrer leurs mentorés… D’autres établissent leurs limites en matière de disponibilités. Vous devez aussi clairement identifier les lieux, neutres, où vous allez vous rencontrer : jamais au bureau ou au domicile, ou dans des endroits où vous ne désirez pas être aperçus. Qui paie le lunch ? Quelle est la fréquence des rencontres ? Faut-il signer des clauses de confidentialité (quand des technologies de pointe ou des secrets industriels sont en jeu) ? Comment échangeons-nous des documents (papier, courriel, Dropbox) ? Quelles seront les priorités ? Abordez ces questions sans gêne, pour éviter les malentendus. Et fixez dès maintenant la prochaine rencontre. Par texto, courriel ou téléphone ?

  1. S’il y a une urgence, puis-je vous contacter n’importe quand ?

Un bon mentor ne vous laissera jamais tomber, peu importe les circonstances ! S’il ne peut répondre à une question spécifique, il va certainement proposer de contacter quelqu’un dans son entourage qui permettra de résoudre le problème. Entendez-vous aussi sur un délai de réponse. Voilà une bonne mesure de son engagement envers votre dyade et de son intérêt envers vous.

 

 

 

 

Oui ! Vous pouvez gérer vos échecs !

Avez-vous jamais eu si peur d’échouer que vous avez décidé de ne pas essayer du tout ? Ou inconsciemment, vous avez miné vos propres efforts pour éviter la possibilité d’un plus grand échec ? Beaucoup d’entre vous ont probablement connu ce problème à un moment ou à un autre. Il est vrai que la peur de l’échec peut être si paralysante au point de vous amener à ne rien faire, et donc résister à aller de l’avant. Mais vous devez savoir que lorsque vous laissez la peur arrêter votre marche en avant dans la vie, vous courrez le risque de rater de belles occasions en cours de route. Il devient ainsi important de comprendre ce que signifie réellement la peur de l’échec, ce qu’elle provoque, et comment la surmonter pour jouir d’une vraie réussite dans n’importe quel domaine de votre vie.

Pourquoi avez-vous si peur de l’échec ? Il n’est pourtant pas éternel !

Nous avons tous des définitions différentes de l’échec, simplement parce que nous avons tous des repères, des valeurs et des systèmes de croyance différents. L’échec pour les uns pourrait simplement être une grande expérience d’apprentissage pour les autres. Beaucoup d’entre vous ont peur d’échouer, au moins une partie du temps. Mais la peur de l’échec (aussi appelée atychiphobie), se manifeste réellement lorsque vous permettez à cette peur de vous empêcher de réaliser ce qui pourrait vous faire progresser en vue d’atteindre vos objectifs. Pourtant   l’échec n’est autre qu’une question de point de vue, car si vous analysez les faits d’une manière objective, vous trouverez qu’il est presque impossible de traverser la vie sans rencontrer une sorte de défaite. De ce fait, les gens qui n’expérimentent pas l’échec pendant leur vie vivent probablement avec tant de prudence qu’ils ne vont nulle part. Ils n’avancent pas et ils ne profitent vraiment pas de la vie.

Détournez vos échecs, apprenez à faire face à la peur et avancez !

Figurez-vous que la chose merveilleuse au sujet de l’échec, c’est qu’il est entièrement à vous de décider comment le percevoir. Vous pouvez choisir de le voir comme étant « la fin du monde », ou comme une preuve indiquant que vous n’êtes pas en adéquation avec les objectifs fixés et que vous devez vous dépasser ! Vous pouvez aussi regarder l’échec comme une expérience d’apprentissage incroyable, ce qu’il est souvent. Sachez que chaque fois que vous échouez à faie quelque chose, vous devez choisir de tirer la leçon que vous êtes censés apprendre et réussir à dépasser ce stade. Ces leçons sont très importantes, puisqu’elles vous aident à grandir et vous empêchent de faire à nouveau la même erreur.

Du coup, soyez certain que les échecs vous arrêtent uniquement si vous les laissez le faire. Beaucoup d’entre vous vont trébucher et tomber dans la vie. Des portes vont se fermer devant vous et vous pourriez prendre quelques mauvaises décisions certes, mais, pensez aux possibilités que vous allez manquer si vous laissez vos échecs vous arrêter ! ça sera vraiment du gâchis.

Voyez les choses autrement, à court de route en échouant à réaliser certains de vos objectifs, vous apprendrez probablement des choses sur vous-mêmes que vous n’auriez jamais appris autrement. Par exemple, l’échec peut vous aider à découvrir vos forces. La défaite peut vous aider à découvrir vos vrais amis, ou trouver une motivation inattendue pour réussir. Ceci est vrai, même les idées les plus innovantes naissent souvent après un échec. Ainsi, accepter et apprendre de ces idées est la clé pour réussir dans la vie.

Soyez intelligent et apprenez les bonnes leçons au lieu de vouloir tout abandonner !

Il est important de réaliser que dans tout ce que vous faisiez, il y a toujours une chance d’échouer. Du coup, il devient judicieux d’apprendre à faire face à ce risque et l’accepter, plutôt que de voir la moitié vide et vous compliquer autant plus les choses en vain ! C’est non seulement une preuve de force et de courage, mais cela vous donne aussi une vie plus pétillante et gratifiante à la fois. Pour vous aider à donner le meilleur de vous-même, avoir espoir en un lendemain meilleur et surtout vous inspirer à prendre les commandes de votre vie, on vous propose quelques conseils qui vous faciliteront la mission : minimiser la peur de l’échec !

  • Analyser tous les résultats possibles: beaucoup de gens ont peur de l’échec, car ils craignent l’inconnu. Alors, éliminez cette peur en tenant compte de tous les résultats possibles de votre décision.
  • Apprendre à penser positivement: la pensée positive est un moyen incroyablement puissant de construire la confiance en soi et de neutraliser l’auto-sabotage. Une fois qu’une pensée négative traverse votre esprit, vous devez être conscient et vous efforcer de la remplacer par une pensée constructive. C’est comme si, il y avait deux images en face de vous, et vous choisissez de regarder la meilleure des deux. Une fois que vous habituerez votre esprit à choisir cette voie votre vie se transformera.
  • Apprécier le pire scénario pour pouvoir tirer la bonne leçon: sachez que dans la plupart des cas, l’éventuel échec ne vous causera pas autant de dégâts que vous le croyez, c’est une affaire psychologique. Une fois que vous le reconnaissez et que vous arrivez à voir les choses clairement vous pourrez améliorer la qualité de vos décisions et perfectionner vos lois de réflexion.
  • Avoir un plan d’urgence: si vous avez peur d’échouer à quelque chose, pensez à avoir un « plan B » en place peut aider à vous sentir plus confiant pour aller de l’avant et ne pas perdre du temps.
  • Demander de l’aide: contactez des gens qui font la même chose que vous, qui ont de l’expérience, des gens qui sont proches de vous. N’ayez pas peur. Ils ont tous été un jour à votre place, ils ont parcouru le même chemin. Ils seront votre source d’inspiration et vous aideront à aller mieux au plus vite.
  • Penser aux multiples opportunités ratées : si vous n’essayez pas, vous allez le regretter toute votre vie. Et même si vous échouez, au moins, vous aurez essayé et vous pourrez continuer votre vie sans regrets, avancer et vous concentrer sur de nouveaux projets.

Sachez que vous êtes en charge de votre propre esprit et de votre destinée. Vous pouvez choisir d’écouter ou être d’accord avec chaque pensée qui vous passe par la tête. Mais, prenez l’habitude de vous demander : « est-ce que cette pensée m’aide ou m’accable ? Est-ce qu’elle m’amène à l’endroit où je veux aller, ou m’en éloigne ? Est-ce qu’elle me motive à l’action, ou au contraire me laisse-t-elle dans la crainte et le doute de moi ?

Franchir un petit pas à la fois contribuera à renforcer votre confiance, à vous faire avancer, et vous empêcher d’être submergé par la vision sinistre de la brute défaite. Alors dés aujourd’hui, la prochaine fois, lorsqu’une opportunité se présente, sautez sur elle, ne passez surtout pas à côté !

Apprenez à vous moquer du regard des AUTRES !

Entre vous et le regard des autres 

Vous êtes aux commandes et votre vie vous appartient

Prenons quelques secondes pour réfléchir et essayer de répondre ses questions : Quel est l’effet du regard des autres sur notre vie ? A-t-il une place importante et une valeur qui définit réellement le cheminement de nos actions ? Avons-nous la capacité et le don de l’appréhender à sa juste valeur et ne jamais le laisser contrôler notre avenir et destinée ? La réponse sera probablement choquante et secouante pour la plupart d’entre nous car parfois on ne se rend même pas compte des actes irrationnels que nous faisons par habitude et qui ne nous apportent aucun l’intérêt !

Il faut admettre et réaliser certaines réalités pour pouvoir changer, s’améliorer et passer à l’action : la plupart du temps nous laissons le regard des autres nous intimider, nous impressionner, et même influencer nos opinions et nos comportements. De nos jours, certains de nous rentrent dans un cercle vicieux d’irrationalité au sein duquel le regard de l’autre devient rapidement une sorte d’entité autonome – les Autres – dont l’œil impitoyable serait à l’affût du moindre manquement, du plus petit défaut, pour nous mettre ensuite au pilori, voire au banc de la société.

Et comme curieusement les autres partagent nos craintes, nous nous retrouvons au beau milieu d’un carnaval dans lequel chacun observe les autres avec inquiétude, depuis la protection de son masque…Du coup, nous passons beaucoup de temps à passer nos comportements au moulin à jugement avant d’agir et l’écart entre ce que nous sommes, ce que nous voudrions bien pouvoir être et l’image que nous nous efforçons de donner se creuse jusqu’à atteindre des proportions dignes du Grand Canyon. Ainsi, vachement coûteuses en énergie et en engagement deviennent toutes les fois où nous pensons devoir franchir ce gouffre pour plaire, pour nous épargner le rejet et pour ne pas être dénigré !

Et si nous nous posons cette question aujourd’hui : comment se passerait notre vie si nous arrêtions de permettre aux autres d’empoisonner notre journée avec leurs mots ou opinions ? Sommes-nous trop dépendants de l’avis des autres au point d’en devenir prisonniers ? Avons-nous confiance en soi ?

Il faut comprendre une fois pour toute cette peur qui émane de notre mécanisme psychologique affaibli qui n’a pas les bons moyens et outils de défendre cette appréhension ravageuse ! Il faut chercher à renforcer son estime de soi, apprendre à s’aimer à s’accepter et à croire en toutes ses capacités. Réveillons-nous et réalisons ceci : notre estime de soi n’est pas liée à l’approbation de ceux qui nous entourent ni au regard des autres  ! C’est simple prenons un petit scénario : Imaginez-vous assis autour d’une table avec 10 personnes et dans toutes les conversations que vous engagez, vous vous pliez aux goûts et aux besoins de chaque individu afin d’être accepté et aimé par tout le monde. Qui êtes-vous vraiment ? Où est votre véritable soi, votre identité ?

Vous n’êtes plus authentique, vous n’êtes qu’un simple reflet, une ombre de tout le monde sans timbre ni authenticité ! Seriez-vous capable de vous apprécier et de dire haut et fort que vous êtes unique et que vous saisissez votre vraie valeur ? la réponse est NON ! Alors arrêtez ! Défendez votre véritable soi, sortez du lot, détachez-vous de ces chaines qui ne cessent de vous tirer en arrière et à nourrir vos doutes et craintes.

Il est grand temps de s’accepter et d’apprécier qui vous êtes ! Lorsque vous acceptez qui vous êtes, vous serez capable de vous affranchir, de parler haut et fort de vos opinions et de montrer que vous ne faites pas partie du troupeau. Alors, les autres seront obligés de vous accepter et vous n’aurez plus besoin d’être comme « monsieur ou madame tout le monde » pour être aimé.

Il est également normal qu’il y ait des gens qui n’acceptent pas qui nous sommes. Pensez par exemple à Jésus, Gandhi, Martin Luther King, et John F Kennedy. Malgré la popularité qu’ils avaient et leurs plus nobles efforts, même eux ont été rejetés par beaucoup. De plus, la conviction que nous devons d’abord améliorer qui nous sommes pour être dignes de l’acceptation d’autrui et pour mériter ce que nous recherchons est erronée. À tout moment de notre vie, nous sommes à la bonne position pour être acceptés pour ce que nous sommes, pour ce que nous avons, ce que nous faisons ou ce que nous voulons.

Il faut retenir ceci : L’importance que nous donnons au regard des Autres, c’est autant de pouvoir : plus j’accorde de l’importance au jugement d’autrui, plus mon propre jugement perd de la valeur. C’est comme ça que nous donnons aux autres le pouvoir de déterminer notre valeur ! Adieu, estime de soi. Apprenez donc à vous valoriser, plutôt qu’à attendre l’approbation du juge suprême !

Dites-vous cela : un diamant brut est toujours un diamant, même dans sa forme non polie et rares sont ceux qui savent détecter sa valeur et son aspect précieux ! Le regard des autres a donc un effet nul !

Il ne faut jamais laisser les autres déterminer qui vous êtes et de quoi vous êtes capable. Ecoutez leurs conseils, respectez les règles de la communauté à laquelle vous vous êtes intégré, mais sachez aussi vous fier à votre propre intuition, et n’hésitez pas à prendre votre envol ! Agissez plutôt que de réagir et passez à l’action !

Lorsque vous croirez en vous, vous saurez comment vivre heureux ! Lorsque vous croirez en votre valeur, vous n’aurez plus besoin du regard approbatif des autres, ni de penser que l’obstacle vous battra !  Sachez que le monde ne vous donnera jamais que la valeur que vous vous donnez vous-même alors si vous vous dites : OUI, je suis capable de le faire, personne ne pourra vous retenir ! Aujourd’hui, aillez confiance en vous prenez un engagement envers vous  sachez que vous êtes à la bonne place et au bon moment ! Être vous-même dans un monde qui tente constamment de vous rendre autre chose est le plus grand des accomplissements. Alors prenez les commandes de votre vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mentorat pour entrepreneurs, est-il fait pour vous ?

De nos jours, il est important de reconnaître que l’entrepreneuriat et le mentorat sont intimement liés et ont une relation synergique qui renforce l’importance de ces deux démarches professionnelles. Ceci est vrai, puisque le mentorat, renvoie à la notion de partage et souligne l’effet des collaborations constructives entre les entrepreneurs : entre ceux qui l’ont fait et ceux qui sont en train de le faire… C’est un peu à l’image des artisans où le maître partage ses connaissances et son expertise auprès d’un apprenti de talent et avide d’apprendre.

Ainsi que vous soyez en début de parcours, ou que vous vous intéressez au monde des affaires, le mentorat peut vous offrir de nombreux avantages puisque cette approche d’accompagnement soutient l’évolution personnelle et professionnelle des entrepreneurs qui cherchent à s’affranchir et à réussir.

Aujourd’hui nous vous présentons quelques importantes raisons qui pourront vous encourager à faire appel à un mentor. Inspirez-vous et n’aillez pas peur de vous lancer !

  • Vous aurez la chance d’avoir un important confident d’affaires

Pour diminuer le stress et atteindre un meilleur équilibre entre votre vie personnelle et professionnelle, il est bon d’avoir une personne à qui vous pouvez vous confier qui n’a aucun lien avec votre entreprise et votre entourage personnel. En effet, le mentor reste toujours neutre dans ses propos et peut vous aider à atteindre cet équilibre. Cela vous aidera à mieux vous concentrer sur vos objectifs et à évacuer le stress supplémentaire et les mauvaises ondes. Plus encore, votre mentor deviendra rapidement, au fil des rencontres, un important confident d’affaires. Il sera la meilleure personne à consulter lorsque vous vivrez des moments difficiles que ce soit avec des associés, partenaires, clients, employés ou encore avec vous-même.  Il vous soutiendra tout le temps et s’assurera de l’évolution de votre développement en tant qu’entrepreneur. Son principal intérêt sera de vous voir acquérir de nouvelles compétences entrepreneuriales et de vous voir évoluer !

Sachez qu’il est important de vous confier à un mentor qui adhère à des valeurs de respect, d’écoute et de partage et dont la pratique est encadrée afin de garantir la confidentialité de vos échanges et l’absence de tout conflit d’intérêts.

  • Vous aurez de meilleures pistes de réflexion qui vous permettront de poser les bonnes actions

Votre mentor ne vous dira jamais quoi faire. Il vous offrira son expérience et, de façon anonyme, celle d’autres entrepreneurs de son entourage face à des situations précises. En agissant ainsi, il vous aidera à récolter plusieurs informations qui vous permettront de prendre les meilleures décisions et de poser les bonnes actions.

Vous aurez la chance d’éviter des erreurs de parcours et d’apprendre des expériences antérieures qui vous éclaireront lorsque vous vous lancerez dans de nouveaux projets importants. Mieux encore, vous aurez une personne hors de votre entourage personnel qui croira en vous et vous soutiendra dans votre développement en tant qu’entrepreneur sans vous juger.

  • Vous apprendrez à être vous et à libérer tout votre potentiel

En vous donnant des pistes de réflexion, votre mentor vous amènera à réfléchir par vous-même et à bâtir votre propre vision sur différents sujets. Il vous rappellera de différentes façons que vous êtes unique en tant qu’entrepreneur et il vous aidera à faire valoir vos plus grandes forces.

  • Vous aurez la meilleure source de motivation dans des moments difficiles

Une fois accompagné par un mentor, celui-ci sera toujours là pour vous rassurer et saura vous accompagner lorsque vous vivrez des moments difficiles avec votre entreprise. Il vous permettra aussi d’éviter certaines erreurs. Plus encore, si vous désirez quitter, fermer ou encore régler un problème important avec votre associé, il sera en mesure de vous aider à travers les hauts et les bas et ainsi à prendre les meilleures décisions. Autrement dit, votre mentor vous aidera à étoffer votre sens critique et votre capacité de résolution de problèmes, de développer vos habiletés de négociation et de communication, de briser votre isolement, de trouver un soutien et les encouragements nécessaires pour atteindre les plus hauts sommets !

Pour conclure, en affaires, aucune ressource n’est négligeable lorsqu’il s’agit de réussir. Le mentorat est justement un de ces outils incontournables qui vous aidera à devenir meilleur et à atteindre rapidement vos objectifs.

Pratiquez-vous réellement le langage du changement ?

Pratiquez-vous le langage du changement ?

Il est temps d’oublier les mots qui vous empêchent de réussir

Et si nous créons inconsciemment des freins à notre évolution ? Et si nous nous mettons des bâtons dans la roue de notre changement ? Savons-nous réellement pratiquer le langage du changement, le langage motivant ? Toutes ces questions jouent un rôle principal dans l’évaluation de notre mindset et la compréhension des divers schémas psychologiques que nous choisissons chaque jour de manière inconsciente ! Aujourd’hui, chers lecteurs essayez de répondre à cette question avec nous : Maitrisez-vous l’art de choisir les mots qui vous aident à créer le bonheur ? Êtes-vous réellement capable d’aider votre subconscient à faire les meilleurs choix de vie ?

Si vous faites partie des gens qui ne croient pas vraiment en l’importance des déclarations positives/négatives que vous pouvez envoyer à votre cerveau, eh bien sachez qu’il est temps de vous réveiller ! Les mots sont des armes redoutables, très puissantes qui peuvent changer le court de vos réflexions ainsi que votre mode opératoire au quotidien. Ils peuvent créer de l’énergie, semer du courage comme ils peuvent vous détruire ! Sachez qu’en gros, votre capacité d’écrire une histoire de vie heureuse et épanouie, dépend énormément de votre langage. C’est votre expression verbale intérieure et extérieure ainsi que votre alignement psychologique qui rendent votre joie possible, qui fixe un objectif suprême à votre vie et qui l’imprègne de vitalité.

Aujourd’hui, on vous aidera à maitriser l’art de devenir son propre flambeau et sa vraie force en vous mettant au défi de choisir vos mots à bon escient. Alors, il est grand temps d’arrêter de dire …

« Mes objectifs et rêves peuvent attendre »

Pour accomplir de grandes choses, il ne faut pas seulement agir, mais aussi rêver et espérer, non seulement planifier, mais aussi croire. Soyez un rêveur, un croyant, et un penseur courageux et joyeux. Gardez la tête dans les nuages ​​et les pieds sur terre. Que l’esprit de la passion et de la possibilité allume un feu en vous pour poursuivre vos rêves, et n’oubliez pas de maintenir votre enthousiasme qui finira par vous pousser à aller encore plus loin et à persévérer dans la poursuite de vos rêves.

La vie est courte. Le risque que vous prenez en restant perché dans votre nid de confort est beaucoup plus préjudiciable que le risque que vous prenez en tentant de voler. Prenez votre envol ! Déployez vos ailes. Commencez dès maintenant. Il serait dommage de vieillir sans jamais avoir exploité son plein potentiel. Soyez assez audacieux pour utiliser votre voix, assez courageux pour écouter votre cœur, et assez fort pour vivre la vie que vous avez toujours imaginée.

« Je n’ai pas le choix »

Sachez que lorsque vous devez faire un choix et que vous ne le faites pas, c’est aussi un choix ! Regardez-vous dans le miroir et dites-vous honnêtement « J’ai le choix. Je suis ici aujourd’hui suite aux choix que j’ai faits dans le passé. » Vous faites des choix toute la journée, tous les jours. Vous devez vous rendre compte que vous êtes en charge de votre propre vie et de tout ce qui concerne le déroulement de votre destin : vos échecs et vos réussites. Vous pouvez choisir d’écouter ou être d’accord avec chaque pensée qui vous passe par la tête !

La plus grande puissance que vous possédez est celle de CHOISIR. Vous êtes le commandeur de votre esprit, et vous pouvez décider à tout moment de changer la direction de votre parcours et donc le cours de votre vie. Vous pouvez décider à tout moment de prendre une « autre route », de modifier une stratégie, de prendre de nouvelles habitudes, de créer un vrai changement !

« Ils ont probablement raison, j’ai tort »

Ne permettez pas aux autres de vous rendre confus(e). Ne les laissez pas convaincre votre cœur de ce qui est bon pour vous. Votre cœur le sait déjà. Écoutez-le. Ne laissez personne diluer la puissance de votre voix intérieure. Ce qui est bon pour vous peut être mauvais pour d’autres, et vice versa. La vérité est que le monde n’est pas vraiment comme il est, mais comme nous le voyons. Et nous tous le voyons différemment. Donc, n’ayez pas peur de vous écarter du chemin « commun ».

Vous pouvez sortir des sentiers battus, si vous savez pourquoi suivre une voie différente, c’est bon pour vous ! Certaines personnes peuvent vous en vouloir de la liberté que vous créez dans votre vie lorsque vous choisissez d’être fidèle à vous-même. Si vous rencontrez ces gens, ignorez-les et avancez !

« C’est une catastrophe / C’est foutu ! »

Le pire obstacle dans la vie c’est une attitude défaitiste fatidique. Rappelez-vous, ce n’est pas ce qui vous arrive, mais la façon dont vous réagissez à ce qui vous arrive. Vous ne pouvez pas laisser un mauvais moment gâcher un tas de bons. Ne laissez pas les petits drames stupides de chaque jour vous décourager. Souriez, même quand vous sentez que le monde est en train de s’effondrer. Sourire ne signifie pas toujours que vous êtes heureux, parfois il signifie simplement que vous êtes fort(e).

De même, ne laissez pas les opinions négatives des autres vous faire dérailler. Au long de votre vie, vous rencontrerez deux sortes de gens : ceux qui sont un drain de votre énergie et tentent de faire dérailler vos rêves, et ceux qui vous donnent de l’énergie pour poursuivre vos rêves. Ignorez les premiers et chérissez les seconds. Les gens qui doutent de vous, vous jugent ou manquent de respect, ne valent ni votre temps ni votre attention. Continuez votre chemin sereinement et n’aillez pas peur du changement !

 « Je ne peux pas »

Si, vous pouvez ! Arrêtez de stresser sur ce qui aurait pu être. Vous pouvez vous sentir découragé(e). Vous pouvez vous sentir en colère. Vous pouvez vous sentir trop vieux (vieille). Vous pouvez être malade. Vous pouvez être divorcé(e), au chômage, en difficulté financière… Mais vous êtes en vie. Votre voyage est loin d’être terminé.

Cessez de penser à comment les choses auraient dû être. Tout simplement parce que certaines choses n’ont pas fonctionné comme vous l’aviez prévu, ou ne se produisent pas aussi vite que vous pensiez, ce n’est pas une excuse pour renoncer à vous-même. Le temps passe d’une manière ou d’une autre. Faites ce que vous devez faire, pour que vous puissiez regarder en arrière un jour et dire : « J’ai donné le meilleur de moi dans ma vie. »

« J’ai raté ma chance »

Rien n’est permanent dans ce monde fou, ni vos erreurs, ni vos échecs, ni vos troubles. Donc, vivez consciemment dans l’instant et profitez de votre vie telle qu’elle se déroule. Vous pourriez ne pas être exactement là où vous aviez l’intention d’aller, mais vous êtes exactement là où vous devez être pour faire le meilleur pas en avant.

Personne ne peut revenir en arrière et prendre un nouveau départ mais, n’importe qui peut commencer dès aujourd’hui à construire une nouvelle fin. C’est votre vie, modelez-la, ou quelqu’un d’autre va essayer pour vous. La force s’affiche non seulement dans la capacité de tenir le coup, mais aussi dans la capacité à recommencer quand il le faut. Il n’est jamais trop tard pour devenir ce que vous auriez pu être. Continuez à apprendre, à vous adapter, à vous développer. Vous n’êtes peut-être pas encore là où vous auriez souhaité, mais vous y en êtes plus près que vous n’y en étiez hier.

Commencez dès aujourd’hui à supprimer ces discours destructeurs et vous allez voir un grand changement !

Aujourd’hui, il est grand temps de changer !

Transformez votre voix intérieure négative en coach intérieur

Vous avez des buts et des rêves, vous voulez changer mais vous n’osez pas agir ?  Vous vous sentez accablé et vous craignez tellement la peur de l’échec ? L’idée d’échouer vous terrorise, raison pour laquelle vous n’osez jamais quitter votre zone de confort et dépasser vos limites ? Eh bien aujourd’hui, il est grand temps de changer, de faire remuer les choses et de commencer à se libérer de tout ce qui vous arrête et vous éloigne du chemin de la réussite, de l’épanouissement et de la réalisation de vos rêves !

Il faut que vous sachiez que vous avez beaucoup de talents et tellement de capacités, mais vous avez peur de montrer votre plein potentiel. Vous préférez vous contenter du peu que vous avez confortablement et c’est vraiment du gâchis !

Le changement est toujours possible, il suffit de le créer non pas l’attendre !

Chaque jour, chaque nouvelle matinée, chaque nouvelle expérience qui s’offrent à vous, vous offre une chance de changer, de s’améliorer et de délaisser vos anciennes mauvaises habitudes et croyances…Il est nécessaire de le reconnaître : en restant ainsi, sans provoquer la moindre modification dans tout ce qui vous entoure, il vous sera quasi impossible de créer la différence !!!

Vous devez commencer par introduire un changement dans vos actions. Dites-vous cela : si votre façon d’agir jusqu’à maintenant ne vous a pas fourni l’accomplissement personnel souhaité, ne croyez-vous pas qu’il faudrait commencer par modifier quelque chose dans vos habitudes ? La réponse est OUI !

Aujourd’hui dites-vous qu’il est temps de sortir de votre zone de confort, d’aller vers de nouveaux horizons, de rompre avec vos habitudes de vie, vos manières de fonctionner. Donnez-vous les moyens de ne plus craindre l’inconnu, d’avoir confiance en vous et de vous rapprocher réellement du bonheur ! N’ayez pas peur de devenir tout ce que vous voulez, si vous souhaitez vraiment réussir trouvez un moyen et non pas une excuse !

Il est temps de vous rendre compte que vous êtes en charge de votre propre vie et de tout ce qui concerne le déroulement de votre destin : vos échecs et vos réussites. Vous pouvez choisir d’écouter ou être d’accord avec chaque pensée qui vous passe par la tête…Mais vous méritez d’avoir des objectifs et un plan d’action pour rendre votre vie plus agréable et réussie. Ne vous dites jamais que vous ne pouvez pas faire quelque chose, arrêtez de vous vous accablez !

Si vous pouvez appréhender quelque chose dans votre esprit, et y croire réellement alors vous vous donnerez les moyens pour y parvenir. La plus grande puissance que vous possédez est celle de CHOISIR. Vous êtes le commandeur de votre esprit, le capitaine de votre bateau, le chauffeur de votre véhicule et vous pouvez décider à tout moment de changer la direction de votre parcours et donc le cours de votre vie.

N’ayez jamais peur de montrer aux gens votre plein potentiel. Sortez et essayez de nouvelles choses, affrontez les situations qui vous effraient le plus, celles qui vous rendent mal alaise, et qui vous poussent à bout ! Vous apprendrez à vous sentir plus sûr de vous. Vous avez la possibilité de faire de grandes choses et de réaliser de vraies réussites, mais il est temps de prendre le contrôle de vous-même et de devenir la personne que vous rêvez d’être depuis si longtemps !

Prenez des décisions, réveillez vos projets ! Choisissez, décidez et agissez…Vous pouvez tout réaliser soyez-en certain…Alors n’attendez plus le changement créez-le dès aujourd’hui !

Les clés de réussite d’une relation de mentorat 

Le développement d’une relation de mentorat réussie est l’objectif ultime de tout entrepreneur ou chef d’entreprise qui s’est engagé à intégrer cette pratique au sein de son entreprise. Cependant, il faut savoir que mentors et mentorés s’entendent au moins sur un point : l’expérience de former une dyade inédite doit être aussi enrichissante pour l’un que pour l’autre. A ce sens, il faut donc que les deux acteurs de cette relation apprennent mutuellement de leurs expériences. Évidemment, le mentor aura un rôle crucial et sera là pour guider et partager son savoir et son expertise avec le mentoré afin de lui offre une perspective nouvelle.

La confiance est l’élément clé du succès de votre relation de mentorat

Il est essentiel de préciser que la confiance doit être présente avant toute autre chose pour que la relation de mentorat puisse atteindre ses fins et être fructueuse ! Cependant, il est vrai qu’il existe plusieurs signes et étapes à franchir afin d’assurer le développement de la confiance dans une relation mentorale. Il faut avoir confiance en son mentor, en ses capacités et son expertise et être confiant de sa capacité à décortiquer les situations complexes et les détourner en pistes entrepreneuriales réussies. Vraisemblablement, le mentor doit avoir confiance en son mentoré qui avec des conseils avisés et un accompagnement spécialisé, sera capable de créer le changement et de faire bouger les lignes. Si les deux parties ne croient pas au potentiel de chacun et ne soutiennent pas le processus de développement qu’ils vont parcourir ensemble, cette union ne sera qu’une nouvelle défaite.

Pour passer aux conditions suivantes et apprendre à cerner les démarches constructives, on essayera aujourd’hui de vous transmettre quelques conseils précieux qui vous aideront à maximiser le succès de cette relation d’accompagnement professionnel inédit. Du coup, vous n’aurez qu’à faire les bonnes réflexions et les choix capables de vous emmener loin dans votre carrière professionnelle et votre développement personnel.

Faire une analyse de soi et prendre un engagement réel

Il faut que vous sachiez qu’avant de faire appel à un mentor, il est nécessaire de faire une analyse de ses forces et de ses faiblesses, de reconnaître ses victoires et ses échecs. Il est important de faire cet « état des lieux » pour savoir où vous en êtes et quelles sont les éventuelles pistes d’amélioration ou de développement…En d’autres mots, comprendre où on aimerait aller au juste ! Cette étape est très importante ! Elle permettra en effet, de mieux définir le profil du mentor que l’on souhaite rencontrer pour atteindre ses objectifs. Par exemple, vous pouvez choisir un mentor qui vous accompagnera dans le développement de vos aptitudes entrepreneuriales dans les situations de pré-démarrage et de démarrage d’entreprise. Après avec le temps, votre situation en affaires et vos objectifs vont forcément changer. Du coup, vous aurez plutôt besoin d’un mentor qui vous permettra de travailler une pensée plus rationnelle et approfondie, en vue de développer et faire croître votre entreprise. Et il ne faut pas oublier que vous devez prendre un engagement réel envers vous-même avant qui que ce soit ! Un engagement qui fortifiera votre désir d’avancer et votre motivation à devenir un meilleur entrepreneur.

Bien s’informer sur son mentor avant de le choisir et essayer de le cerner

Avant de rencontrer n’importe quel mentor pour la première fois, il est préférable, voire indispensable, de s’informer à son sujet, de connaitre ses points forts et son domaine d’expertise ! Est-il plutôt doué dans ce qui est relationnel et collaboratif ou dans la recherche de meilleures opportunités professionnelles ? Savoir si c’est le genre de mentor dont l’aide vous sera appropriée et adaptée à votre activité professionnelle actuelle…Vous aurez ainsi la chance d’ajuster ce que vous désirez partager comme information lors du premier rendez-vous qui vous éclairera mieux par la suite.

Être fusionnel avec son mentor et montrer un vrai intérêt

Il faut être tout le temps partant et valoriser une logique de développement en interrogeant régulièrement son mentor sur son parcours, sur les décisions à prendre ou ce qu’il ferait dans une situation quelconque en vue de tirer les meilleures leçons et éviter des erreurs de parcours éventuelles que lui a déjà connu. Il ne faut pas avoir peur de prendre l’initiative, de s’intéresser aux expériences vécues par son mentor, aux erreurs de parcours, aux collaborations éventuelles…Cela vous permet de vous identifier à eux et de ne pas se sentir le seul à éprouver certaines émotions et épreuves. De plus, cela vous amène à avoir une relation d’égal à égal.

Préparer chaque rencontre minutieusement pour avoir de la valeur ajoutée

Ne jamais négliger le fait de bien se préparer pour chaque rencontre. En effet, il y a une grande différence entre une rencontre préparée à l’avance et une qui ne l’était pas. Le sentiment à la fin de la rencontre n’est pas le même et les résultats aussi ! Entre autres, pour une rencontre préparée, vous aurez le sentiment de quitter avec de nouvelles réflexions et de nouveaux outils qui peuvent vous aider dans vos objectifs. En revanche, lorsque le rendez-vous n’est pas préparé, la rencontre s’avère moins efficace et vous aurez tendance à vous éparpiller dans vos propos et réflexions. A titre d’exemple, il sera intéressant de pouvoir communiquer à son mentor les points que vous aimerez échanger avec lui une semaine avant votre rencontre, pour que celui-ci puisse vous apporter des éléments clés qui vous aideront à avancer… Les mentors appréciaient beaucoup cet investissement sérieux et cette démarche qui leur donne du temps, au besoin, pour aller chercher de l’information complémentaire si nécessaire et d’optimiser les résultats de cette rencontre.

Partager régulièrement des réflexions et ne jamais se gêner

Échanger des réflexions et des lectures régulièrement est fort utile dans toute relation de mentorat : échanger des articles à lire, des titres de livres par courriel, des réflexions rapides sur un sujet précis ainsi que d’éventuelles pistes d’évolution. Votre mentor aura donc l’occasion de découvrir votre secteur d’activité autrement, d’un angle de vue différent et donc plus approfondi et ceci est dû au partage des liens ou statistiques en lien avec ce dernier et aux informations que vous communiquerez avec eux pour être toujours « Up to date ».

Faire des suivis rapides pour faciliter les interventions réussies

N’oubliez jamais de faire des suivis avec votre mentor, sans nécessairement planifier une rencontre. En effet, il existe plusieurs façons de le garder tout le temps informé et ceci lui permettra de mieux vous épauler et de suivre concrètement votre évolution. Prenez l’initiative, par exemple, d’informer vos mentors par courriel des résultats que vous avez obtenus grâce à des actions posées et des réflexions qu’il vous avait proposées. En faisant des suivis rapides, cela vous permettra aussi de réduire le contenu des rencontres officielles pour ainsi discuter de problèmes ou points qui sont de plus grandes importances. Et cela vous épargnera de l’énergie qui sera mieux déployée une fois canalisée. Autrement dit, il faut chercher à être intelligent, éveillé et surtout réactif pour profiter pleinement de l’aide précieuse que vous avez.