Oui ! Vous pouvez gérer vos échecs !

Avez-vous jamais eu si peur d’échouer que vous avez décidé de ne pas essayer du tout ? Ou inconsciemment, vous avez miné vos propres efforts pour éviter la possibilité d’un plus grand échec ? Beaucoup d’entre vous ont probablement connu ce problème à un moment ou à un autre. Il est vrai que la peur de l’échec peut être si paralysante au point de vous amener à ne rien faire, et donc résister à aller de l’avant. Mais vous devez savoir que lorsque vous laissez la peur arrêter votre marche en avant dans la vie, vous courrez le risque de rater de belles occasions en cours de route. Il devient ainsi important de comprendre ce que signifie réellement la peur de l’échec, ce qu’elle provoque, et comment la surmonter pour jouir d’une vraie réussite dans n’importe quel domaine de votre vie.

Pourquoi avez-vous si peur de l’échec ? Il n’est pourtant pas éternel !

Nous avons tous des définitions différentes de l’échec, simplement parce que nous avons tous des repères, des valeurs et des systèmes de croyance différents. L’échec pour les uns pourrait simplement être une grande expérience d’apprentissage pour les autres. Beaucoup d’entre vous ont peur d’échouer, au moins une partie du temps. Mais la peur de l’échec (aussi appelée atychiphobie), se manifeste réellement lorsque vous permettez à cette peur de vous empêcher de réaliser ce qui pourrait vous faire progresser en vue d’atteindre vos objectifs. Pourtant   l’échec n’est autre qu’une question de point de vue, car si vous analysez les faits d’une manière objective, vous trouverez qu’il est presque impossible de traverser la vie sans rencontrer une sorte de défaite. De ce fait, les gens qui n’expérimentent pas l’échec pendant leur vie vivent probablement avec tant de prudence qu’ils ne vont nulle part. Ils n’avancent pas et ils ne profitent vraiment pas de la vie.

Détournez vos échecs, apprenez à faire face à la peur et avancez !

Figurez-vous que la chose merveilleuse au sujet de l’échec, c’est qu’il est entièrement à vous de décider comment le percevoir. Vous pouvez choisir de le voir comme étant « la fin du monde », ou comme une preuve indiquant que vous n’êtes pas en adéquation avec les objectifs fixés et que vous devez vous dépasser ! Vous pouvez aussi regarder l’échec comme une expérience d’apprentissage incroyable, ce qu’il est souvent. Sachez que chaque fois que vous échouez à faie quelque chose, vous devez choisir de tirer la leçon que vous êtes censés apprendre et réussir à dépasser ce stade. Ces leçons sont très importantes, puisqu’elles vous aident à grandir et vous empêchent de faire à nouveau la même erreur.

Du coup, soyez certain que les échecs vous arrêtent uniquement si vous les laissez le faire. Beaucoup d’entre vous vont trébucher et tomber dans la vie. Des portes vont se fermer devant vous et vous pourriez prendre quelques mauvaises décisions certes, mais, pensez aux possibilités que vous allez manquer si vous laissez vos échecs vous arrêter ! ça sera vraiment du gâchis.

Voyez les choses autrement, à court de route en échouant à réaliser certains de vos objectifs, vous apprendrez probablement des choses sur vous-mêmes que vous n’auriez jamais appris autrement. Par exemple, l’échec peut vous aider à découvrir vos forces. La défaite peut vous aider à découvrir vos vrais amis, ou trouver une motivation inattendue pour réussir. Ceci est vrai, même les idées les plus innovantes naissent souvent après un échec. Ainsi, accepter et apprendre de ces idées est la clé pour réussir dans la vie.

Soyez intelligent et apprenez les bonnes leçons au lieu de vouloir tout abandonner !

Il est important de réaliser que dans tout ce que vous faisiez, il y a toujours une chance d’échouer. Du coup, il devient judicieux d’apprendre à faire face à ce risque et l’accepter, plutôt que de voir la moitié vide et vous compliquer autant plus les choses en vain ! C’est non seulement une preuve de force et de courage, mais cela vous donne aussi une vie plus pétillante et gratifiante à la fois. Pour vous aider à donner le meilleur de vous-même, avoir espoir en un lendemain meilleur et surtout vous inspirer à prendre les commandes de votre vie, on vous propose quelques conseils qui vous faciliteront la mission : minimiser la peur de l’échec !

  • Analyser tous les résultats possibles: beaucoup de gens ont peur de l’échec, car ils craignent l’inconnu. Alors, éliminez cette peur en tenant compte de tous les résultats possibles de votre décision.
  • Apprendre à penser positivement: la pensée positive est un moyen incroyablement puissant de construire la confiance en soi et de neutraliser l’auto-sabotage. Une fois qu’une pensée négative traverse votre esprit, vous devez être conscient et vous efforcer de la remplacer par une pensée constructive. C’est comme si, il y avait deux images en face de vous, et vous choisissez de regarder la meilleure des deux. Une fois que vous habituerez votre esprit à choisir cette voie votre vie se transformera.
  • Apprécier le pire scénario pour pouvoir tirer la bonne leçon: sachez que dans la plupart des cas, l’éventuel échec ne vous causera pas autant de dégâts que vous le croyez, c’est une affaire psychologique. Une fois que vous le reconnaissez et que vous arrivez à voir les choses clairement vous pourrez améliorer la qualité de vos décisions et perfectionner vos lois de réflexion.
  • Avoir un plan d’urgence: si vous avez peur d’échouer à quelque chose, pensez à avoir un « plan B » en place peut aider à vous sentir plus confiant pour aller de l’avant et ne pas perdre du temps.
  • Demander de l’aide: contactez des gens qui font la même chose que vous, qui ont de l’expérience, des gens qui sont proches de vous. N’ayez pas peur. Ils ont tous été un jour à votre place, ils ont parcouru le même chemin. Ils seront votre source d’inspiration et vous aideront à aller mieux au plus vite.
  • Penser aux multiples opportunités ratées : si vous n’essayez pas, vous allez le regretter toute votre vie. Et même si vous échouez, au moins, vous aurez essayé et vous pourrez continuer votre vie sans regrets, avancer et vous concentrer sur de nouveaux projets.

Sachez que vous êtes en charge de votre propre esprit et de votre destinée. Vous pouvez choisir d’écouter ou être d’accord avec chaque pensée qui vous passe par la tête. Mais, prenez l’habitude de vous demander : « est-ce que cette pensée m’aide ou m’accable ? Est-ce qu’elle m’amène à l’endroit où je veux aller, ou m’en éloigne ? Est-ce qu’elle me motive à l’action, ou au contraire me laisse-t-elle dans la crainte et le doute de moi ?

Franchir un petit pas à la fois contribuera à renforcer votre confiance, à vous faire avancer, et vous empêcher d’être submergé par la vision sinistre de la brute défaite. Alors dés aujourd’hui, la prochaine fois, lorsqu’une opportunité se présente, sautez sur elle, ne passez surtout pas à côté !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *